Ligue des Champions : Bayern Munich, Juventus Turin, Haifa, adversaires de Bordeaux

En Ligue des Champions, les clubs français n'ont pas été vernis. Une première statistique le démontre : les neuf adversaires présentent TOUS un bilan historique favorable face aux tricolores sur la scène continentale.

Même le FC Zurich (un match, une victoire), Haifa (trois matches, deux victoires) ou Debrecen (deux matches, une victoire)...

Pour se qualifier, Marseille, Bordeaux et Lyon devront lutter contre des grands noms autant que des bêtes noires du foot français. A double titre, c'est le poids du passé qui se dressera devant eux.

BORDEAUX.- (Gr. A)

-         Bayern Munich :

Palmarès 

Monde : 2 coupes Intercontinentales,

Europe : 4 C1, 1 C2, 1 C3,

Allemagne : 21 championnats, 14 coupes, 6 coupes de la Ligue.

Contre les clubs français : 11 v, 5 n, 7 d.

Equipe : Butt – Gorlitz, Van buyten, Demichelis, Lahm – Van Bommel, Timochtchouk, Robben, Schweintzteiger, Ribery – Gomez.

Le Bayern de Munich, dans nos cœurs, c'est Glasgow, les poteaux carrés maudits, Saint-Etienne, 1976. Une finale de coupe d'Europe qui inaugurait, six ans avant Séville et le France – Allemagne de 1982 (avec Platini en chef de file), la malédiction des représentants français face aux Teutons.

Mais dans les esprits girondins, le Bayern fracasse plutôt les mémoires collectives depuis la victoire finale en coupe de l'UEFA 1996. Les Allemands avaient terrassé l'une des plus belles générations de l'histoire du club au scapulaire (Zidane, Lizarazu, Dugarry...). Cette même équipe qui s'était défait du grand Milan AC en quarts de finale (0-2, 3-0).

L'héritier de Zidane en équipe de France comme à Bordeaux, Yoann Gourcuff, voudra s'employer à réécrire la légende. Dans le bon sens, cette fois...

- Juventus Turin :

Palmarès

Monde : 2 coupes Intercontinentales,

Europe : 2 C1, 1 C2, 3 C3,

Italie : 27 championnats, 9 coupes.

Contre les clubs français : 11 v, 3 n, 4 d. 

Equipe : Buffon – Zebina, Cannavaro, Chiellini, Molinaro – Camoranesi, Melo, Del Piero, Diego – Iaquinta, Trézéguet. 

La Juventus de Turin, paradoxalement, rappelle de bons souvenirs aux Bordelais. En demi-finale retour de C1 en 1985, après un éclat au Stadio Communale (0-3), Bordeaux sonne la révolte et s'impose 2-0 au Parc Lescure (ex Chaban-Delmas).

Malgré une élimination cruelle, certains Girondins ont gravé ce soir-là leur noms en lettres d'or dans la saga européenne du club : Giresse, Tigana, Girard, Muller, Battiston, Tusseau etc...

Les commentaires de l'époque, signés Michel Drucker, n'ont pas pris une ride. Les supporters Marine et Blanc rêvent secrètement de revivre une telle rencontre, face à une Vieille Dame en pleine crise de jouvence.

-         Maccabi Haïfa :

Palmarès

Monde : Néant,

Europe : Néant,

Israël : 11 championnats, 5 coupes.

Contre les clubs français : 2 v, 1 n.

Equipe : Davidovitch – Meshumar, Keinan, Maimon, Masilala – Golassa, Keyal, Gadir, Kulma – Dabalashvili, Katan.

Monstre sacré du championnat d'Israël, avec 11 titres, le Maccabi a fait le bonheur des supporters marseillais qui ont chanté pendant des années la célèbre rengaine "Maccabi Haïfaaa, Maccabi Haïfaaa" lors des clasico contre le PSG. Traumatisés, les fans parisiens n'oublieront jamais la terrible mésaventure du premier tour de la C2 en 1997-1998.

L'équipe coachée par Alain Giresse, présidée par Charles Biétry, s'était alors écrasée contre le mur israélien, dans un désert de honte autant que de lamentations (1-1, 2-3). Il s'agit d'ailleurs du principal fait d'arme d'un club qui n'a jamais brillé sur la scène européenne.

Pour Bordeaux, cette saison, il s'agira surtout de ne perdre aucun point en terre promise.  

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site