Un nom, un geste

Certains joueurs, qu'ils le veulent ou non ont donné leur nom à des gestes qui sont rentrés dans le vocabulaire courant du ballon rond. Quand Landreau se manque face à Richert, on dit qu'il a raté sa « Panenka ». Le cauchemar de tout gardien est de se rendre coupable d'une « Arconada ». Quel attaquant n'a jamais rêvé d'inscrire une « Madjer » en finale de Coupe d'Europe ?

Retrouvez notre série en cinq volets.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site