L1 (29e j.) : ça se décante... un peu

On attendait beaucoup de cette 29e journée. Les deux « surprises » du club des 6 affrontaient des « petits » à domicile et le Big Four (Lille étant depuis dix ans la vraie 4e roue du carrosse, et non le PSG, au vu des résultats saison après saison) s’entretuait. De plus, il reste 9 matches sur les 36 de départ. Cela fait donc pile 75% du championnat disputé… Le temps presse et les points deviennent rares, et donc chers. Les déclarations d’après-match vont d’ailleurs dans ce sens.

Le défenseur de l’OL, Cris, a déclaré après sa défaite à Marseille (2-1) : « le titre, ça devient compliqué. Allons plutôt chercher la troisième place, déjà ». Rudy Garcia, le coach de Lille, y croît mais se met la pression : « Rien n’est terminé. A nous de nous retrouver devant Montpellier ».

D’ailleurs même certains vainqueurs du week-end ne s’enflamment pas. « Sans manquer de respect à mes joueurs, je ne suis pas sûr qu’Auxerre ait le niveau pour jouer le titre », a déploré Jean Fernandez pendant que René Girard, entraîneur de Montpellier, restait « lucide. Quand on voit les difficultés qu’on a contre Valenciennes… »

Lyon favori... de la Champion's League

Qu’il se rassure, le MHSC n’est pas le seul à peiner actuellement. Marseille et Lyon avaient les jambes lourdes hier au Vélodrome, et la pression aussi. Les Lyonnais ont laissé passer leur chance avec ce poteau de Delgado. Au ralenti il me semble que Mandanda la dévie. Si c’est le cas c’est un arrêt « invisible » de classe mondiale. En deuxième période Pjanic frappe encore sur le poteau. Puis l’OM est monté en puissance, sans doute heureux d’être à 0-0 à l’heure de jeu. Comme Auxerre la veille contre Le Mans, les Marseillais inscriront en fin de match leur but vainqueur une minute après l’égalisation adverse. Un signe ?

Ce qui m’énerve un peu (comme toujours), ce sont les réactions des Marseillais. Au début ils puaient la confiance et frisaient la prétention. Après une sévère baisse de régime à l’automne, ils ont minimisé chaque victoire avec un cinéma pas possible. Sur un air de « on ne joue plus le titre ». Maintenant c’est reparti comme en 14. L’insupportable Diawara, autant sur le terrain qu’en dehors, s’est lâché hier en conf’ de presse. Son seul bon mot : « Aulas a dit qu’on était super-favoris, il avait raison ». Mais c’est l’OM et on ne le changera pas…

En tout cas cette défaite de l’OL me conforte dans ma première opinion : Lyon est mon favori pour le quart de finale de Ligue des Champions contre Bordeaux. Aulas a d’ailleurs accueilli le fameux tirage au sort avec beaucoup plus de bienveillance que Triaud. Tout comme la perspective d’affronter le Bayern ou Manchester en demies. Lyon a fait de la LDC sa VRAIE priorité. Pour une fois…

Hier, j’ai repensé aux déclarations d’Aulas et Lacombe après la victoire lyonnaise à Marseille l’an dernier : « on a choisi notre successeur ». En imaginant que l’OL tape Bordeaux dans quelques semaines, et que l’OM soit champion, vont-ils claironner encore une fois : « on a choisi le successeur de Bordeaux » ?    

En tout cas Marseille a fait une belle affaire. Comme Bordeaux, l’OM comptera deux matches en retard à la fin du week-end prochain. Se dirige-t-on vers le même mano à mano que l’année dernière ?

Gourcuff soigne ses stats

Montpellier ne l’entend pas de cette oreille. Les Héraultais ont peiné sur une pelouse indigne devant Valenciennes. Mais ils ont enfin connu les joies de la première place, pendant presque une heure. A la mi-temps, ils étaient d’ailleurs leader de la L1. Cette barrière-là est enfin tombée. Costa et Montano ont été sympas en dédicaçant leur but à Pierre Menes. Ils lui ont fait plus de pub que le consultant de Canal ne leur en a fait depuis le début de saison en les zappant régulièrement de ses analyses sur son blog.

Auxerre ? Victoire attendue sur des Manceaux entreprenants mais maladroits. Les Bourguignons ont été bougés par les Sarthois. Une nouvelle fois, les « match players » de l’AJA ont été décisifs : Sorin, Pedretti, Oliech et Jelen. Auxerre se déplace à Monaco, reçoit le PSG et se rend à Nancy lors des trois prochaines journées. Attention au coup de la panne pour des Icaunais qui pourraient bien caler sur ces rendez-vous.

The last but not the least, Bordeaux a mis du temps pour mettre la machine en route contre Lille. Mené, le leader a retrouvé son allant après quarante minutes et une volée de Ciani, pas vraiment coutumier du fait. Gourcuff a livré une deuxième mi-temps de rêve. Son contrôle en porte-manteau qui amène le pénalty est une pure merveille.

Techniquement, je préfère quand même sa feinte de frappe en mouvement sur le troisième but. Un but qu’il a préféré marquer seul alors qu’il avait un partenaire démarqué à côté. Je me souviens d’une victoire en décembre contre Lorient (4-1) ou sur une configuration exactement identique, Gourcuff avait opté pour la passe décisive en décalant Cavenaghi. Selon moi ça révèle une chose : le meneur de jeu girondin a besoin de retrouver de la confiance… et des statistiques. Tant mieux pour Bordeaux !  

En bas de tableau l’ambiance est également au pessimisme. Le Manceau Le Tallec n’a pas caché son amertume après son revers à Auxerre : « Cette fois, je pense vraiment que ça va devenir compliqué de se maintenir ». Pour en finir avec le maintien, je crois de plus en plus à Boulogne, qui revient à 6 points de Saint-Etienne.

Ca sera mission presque impossible mais le calendrier plaide pour eux : lors des 5 dernières journées, Boulogne se déplacera à Sochaux et Grenoble, qui seront en vacances. Et ils recevront les Nice, Rennes et surtout les Verts. Je l’ai toujours dit et je le répète : tout dépendra du retour de Thil en attaque.

Cédric DROUET

Commentaires (2)

1. valtho_01 22/03/2010

l'OM va vite redecendre sur terre... la finale de la coupe de la ligue aproche on entendra moins diawara quand son ancien club la gagnera

2. sandy14 22/03/2010

salut cedric ! c domage que tu fasse moins de visiteur que menes. ou riolo parce que je prefere lire tes analyses que les sienne et bravo pour tes articles rétro qui font redecouvrir des matches qu'on a oublié (genre guinguamp - inter )

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site