PSG-OM : dans les coulisses du Clasico

       

             Le match qui devait être celui de Paris a tourné au désastre. Mais si tout le monde connaît le scénario de la partie, peu de gens savent comment se sont déroulées les heures avant le choc tant attendu. Retour en arrière sur ce match si particulier…

 

Les supporters se sont rendus en masse au Parc des Princes bien avant le début de la partie. Métro bondé, l'ambiance se chauffe. Mais une horde de policiers les attendaient pour les empêcher de prendre place dans le stade. Deux heures d'attente quichés comme des sardines, l'excitation retombe.

Pour ceux qui n’avaient pas encore de billets pour ce choc de la 28e journée, ils pouvaient toujours les acheter sur place à des particuliers mais les prix souvent trop hauts les ont découragé. En effet on a pu voir des ventes à 250€ LA place !

Patientant devant les entrées, munis de leur sésame, quelques supporters rêvaient déjà à la première place du championnat qui leur tendait les bras après la déconvenue de Lyon chez lui face à Auxerre. Les parisiens se sont-ils vus trop beaux trop tôt ?

C’est ce qu’ont pu penser les supporters de l’OM au moment de revoir les buts du match aller sur les écrans géants du stade. Grave erreur ! Cela n’a fait qu’attiser les supporters marseillais qui ont su répondre aux chants des parisiens avant le début du match mais pas seulement.

Rappeler de mauvais souvenirs à des joueurs ne peut leur donner qu’une envie : venir gagner chez leur ennemi de toujours. C’est effectivement ce qu’il s’est passé. Les Olympiens ont bien mieux entamé le match que le PSG ce qui a éteint le Parc pourtant plein de confiance au départ.


Pourtant tout était réuni pour qu’ils encouragent au mieux leur équipe : tifo, drapeau à chaque place, banderoles du genre "on veut des guerriers" ou "éliminez définitivement l'om de la course au titre", et la sono qui fait vibrer l'enceinte avec un retentissant "the show must go on", de Queen… Mais cela n’a pas suffit pour surpasser les encouragements marseillais.Même le match de Playstation organisé sur grand écran avant le coup d'envoi entre deux joueurs qui avaient pris la même équipe. Manchester contre Manchester. De la Play avant le clasico, aucun intérêt. Un vrai show (streetball, pompom girls) aurait eu plus de succès.

On a pensé un moment que les enfants qui portaient les maillots du PSG et de l'OM allaient jouer un petit match de lever de rideau. Il n'en fut rien, les 22 gamins se sont contentés d'entrer sur la pelouse, saluer les tribunes... et repartir au chaud.

En fin de compte, les supporters bleu et blanc ont gagné la bataille du public ce qui les a conduit à gagner celle du match. Le score est sans appel pour Paris.

Triste soirée donc pour le club de la capitale qui aurait pu devenir le maître du championnat à la fin de la journée qui, finalement s’est fait dépasser par son adversaire du jour qui désormais se retrouve aux commandes de la Ligue 1.

Si le club n’avait pas montré les buts avant le match et si le public avait encouragé leur équipe tout au long du match les choses auraient pu être différentes… Mais on ne peut refaire l’histoire, dommage pour Paris…

                                                                                                                                                                                                                       M. B

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×