Les Hollandais de retour à Pretoria ?

LA VILLE :

Pretoria/Tshwane et ses deux million d’habitants accueilleront 5 matches lors des phases de poules de la Coupe du Monde. Les équipes devront jouer à plus de mille mètres d’altitude (1214 m exactement) pour obtenir des points lors des qualifications. Aucune « grande » équipe, exceptée l’Espagne, ne va fouler les pelouses prétoriennes avant les huitièmes. Un peu dommage compte tenu de son statut.

 

La ville des Jacarandas, comme elle est surnommée, est en effet la capitale administrative du pays et fut officiellement fondée en 1855 par les Boers (Hollande). Peut-être des lointains aïeux des célèbres jumeaux néerlandais Frank et Ronald de Boer, internationaux bataves de la fin des années 90. Si les Pays-Bas terminaient deuxièmes de leur groupe, ils se produiraient à Pretoria lors de leur huitième de finale dans un clin d’œil du destin.

 

Avant d’aller supporter leurs équipes préférées, les spectateurs pourront visiter les nombreux coins touristiques et admirer les milliers d’arbres qui donnent à Pretoria sa teinte mauve.

 

A partir de 1960 comme partout en Afrique du  Sud, la ville devient un modèle d’apartheid urbain avec la politique de bantoustanisation, c’est-à-dire la création de zones réservées aux populations noires. Désormais, Tshwane/Pretoria comprend 75% de noirs et 22% de blancs.

 

Côté sportif, Pretoria est dotée d’une importante université ayant le plus grand centre de formation du pays. Par ailleurs, l’équipe de la ville vient de remporter pour la deuxième fois consécutive le titre de championne d’Afrique du Sud. Pretoria est donc bien apte à accueillir la Coupe du Monde.

 

LES AFFICHES :

 

Phase de poules :

 

Afrique du Sud – Uruguay : 16 juin (Groupe A)

Serbie – Ghana : 13 juin (Groupe D)

Cameroun – Danemark : 19 juin (Groupe E)

Etats-Unis – Algérie : 23 juin  (Groupe C)

Chili – Espagne : 25 juin (Groupe H)

 

Tableau final :

 

Huitième de finale (1er du groupe F vs 2e du groupe E) : 29 juin


LE STADE :

 

  • LOFTUS VERSFELD

Capacité : 50 000 places (après travaux)
Date de construction : 1906
Travaux : Rénovation
Fin des travaux : 2008

 

Le Loftus Versfeld Stadium tire son nom de Robert Owen Loftus Versfeld qui s’est occupé de la section sport pour la ville pendant de nombreuses années. Le stade a récemment accueilli en 2009 les finales de la Curry Cup en rugby et de la Coupe des Confédérations entre le Brésil et les Etats-Unis.


Marion BOURMAUD

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site